Challenge 150 Femmes

Challenge 150 #161 – Anne-Sophie

DSC_7167

N.B. le challenge d’Anne-Sophie a été shooté il y a déjà 2 ans. Ses réponses ne sont donc peut-être plus celles qu’elle donnerait aujourd’hui.

Une histoire incroyable m’a permise de rencontrer Anne-Sophie et de lui proposer de participer au challenge 150€. Je me baladais vers les Galeries Lafayette et j’attends à un feu piéton que le feu passe au vert, mon regard a le temps de se perdre. Se perdre notamment sur les gens qui attendent en face, plus particulièrement sur une jeune fille dont le style me saute aux yeux. Au point que je décide de la prendre en photo a son insu et de publier son look en story Instagram.

Suite à cette dernière, je reçois un message privé d’une personne qui me suit qui me dit « Mais je la connais ! Elle s’appelle Anne-Sophie, je travaillais avec elle. » Grâce à cette personne, j’ai pu avoir son Instagram et la contacter. La magie d’Internet !

C’est par un jour très froid en 2017 que nous nous sommes retrouvées pour shooting son challenge. Depuis Anne-Sophie en a fait du chemin, je vous laisse découvrir son univers sur Instagram.

DSC_7155DSC_7222 DSC_7204

Robe vintage neuve issue de la collection de sa famille
Sac Zara besace – 45€
Manteau  vintage neuf issu de la collection de sa famille
Broche  Macon&Lesquoy – 40€
Ceinture H&M – 5€
Chaussures : Boutique Ivoire (multimarque) – 60€ (à 50% de réduction)

Total du look = 150€

 DSC_7333 DSC_7480

DSC_7208 DSC_7471 
Que fais-tu dans la vie ? Ton âge ?

Je viens de fêter mes 33 ans. Quand tu m’as connue, j’étais consultante en tendances et
stratégie de marque dans la mode et la lingerie, je venais de me lancer à mon compte…les
choses ont bien changé depuis �� ces deux dernières années, je me suis remise au dessin, à la
peinture… à la création « tout court », un pan de ma vie que j’avais complètement mis de côté
avec mes études et l’entrée dans le monde du travail. Ça a été pour moi une vraie révélation, je
me suis dit qu’il fallait absolument que je ramène l’art dans mon métier. J’ai investigué du côté
des métiers de l’art-thérapie et de la médiation artistique, à travers la lecture de livres, la
participation à des ateliers d’art-thérapie, et la rencontre d’art-thérapeutes. J’y ai découvert une
pratique qui était proposée en entreprise, utilisée comme une technique de coaching créatif, qui
permet de développer le potentiel créatif des individus de manière durable. Et c’est alors que j’ai
pris conscience qu’il y avait alors un pont à faire entre ce métier et mon activité actuelle autour du
développement de la créativité.
Ce qui m’amène à te parler mon projet de réorientation professionnelle : je souhaite
accompagner le développement de la créativité et du bien-être des équipes en entreprise par la
pratique artistique en format atelier/séminaire.
J’ai envie de mettre la créativité et la création au service de l’humain, de son développement et
de la relation aux autres. C’est un moteur bien plus puissant pour moi que les enjeux
commerciaux auxquels ma créativité et mon activité de conseil devaient répondre jusqu’à
présent.
A côté du public entreprise, je souhaite également accompagner des particuliers sur des
problématiques bien-être comme l’identité et l’affirmation de soi, mais aussi intervenir dans les
milieux socio-éducatifs, comme les écoles Montessori et dans des associations visant un public
de jeunes autistes, adolescents et femmes en difficultés souffrant de troubles liés au rapport au
corps, à la communication, ou à l’expression.
Je commence dès janvier 2020 ma formation de Médiatrice artistique. Je suis super excitée et
effrayée à la fois. C’est un tel changement ! Mais je me sens dans le vrai, j’ai confiance. En
attendant, je continue sur mon activité free-lance de conseil. Et depuis que je me suis rapprochée
du milieu artistique, j’ai des demandes d’artistes pour du conseil en communication. C’est très
enthousiasmant ! De nouvelles portes s’ouvrent depuis que j’ai pris la décision de me reconvertir
dans l’art et me portent à penser que j’ai fait le bon choix.

Comment alimentes-tu ton dressing ? Besoin, coup de cœur, soldes, vide dressing…
Je suis fan de vintage et de recup, j’adore trouver des bonnes affaires. Je shoppe quelques belles
pièces chez Violette sauvage et en ventes privées. Je vais de moins en moins dans les grandes chaînes
de fast fashion, je me suis rendue compte que je me lassais très vite des vêtements que j’achetais
dans ces chaînes. J’y préfère les vêtements à histoire, de belle qualité.

Que te manque-t-il ? Une nouvelle pièce en tête que tu aimerais acquérir dans ton dressing
?
J’ai tellement de vêtements et accessoires que j’aurais tendance à dire qu’il ne me manque rien, mais
si je devais faire un craquage, ce serait pour des bottines velours, rouges, vertes ou bleu nuit, esprit
Palace ou Studio 54 !

DSC_7233 DSC_7359 DSC_7450

Quel est ton budget mensuel pour ton dressing ?
Je n’ai pas de budget mensuel.. je suis une adepte du tout ou rien : je peux être en disette de
shopping pendant des mois et faire un craquage à 3 chiffres suivi d’une belle restriction les mois
suivants.
Ta meilleure adresse à Paris ?
J’adore le concept store Front de Mode, avec ses petites marques exclusives et la dimensions recup
associée.
Plus généralement, le style c’est quoi pour toi ?
Je fais la différence entre une nana à la mode et une nana qui a du style, le style est propre à soi,
c’est un fluide qui se dégage, c’est une dégaine perso qui demande maîtrise et subtilité pour twister
les préconisations mode du moment. Pourrait-on dire qu’il s’agit d’un point de vue sur la mode du
moment ?
Le matin lorsque tu te lèves, comment choisis-tu ta tenue ?
Je choisis ma tenue en fonction de la journée qui m’attends, d’un accessoire ou d’une couleur que
j’ai envie de porter en make up.
Approximativement, combien as-tu de paire de chaussures ?
Une vingtaine je dirais…trop !
Ton pire fashion faux pas ?
Le total look vintage… mais je crois que j’aime bien ce côté « sortie d’un autre temps » ��

La question fourre-tout, une chose que je ne t’ai pas demandé mais que tu souhaites nous
confier

La nouvelle année pointant bientôt le bout de son nez, je souhaite te confier un autre de mes
projets pour 2020 : A côté du lancement de mon activité de médiation artistique pour le

développement de la créativité, je souhaite continuer sur le chemin de la création pure, et
développer ma démarche artistique autour du féminin et du corps. J’ai lancé mon instagram, cela
m’aide beaucoup à m’affirmer en tant qu’artiste, je reçois de nombreux encouragements, cela me
motive pour continuer sur le chemin de la création.
Enfin, merci à toi Gisèle pour me donner la parole, cette interview est une brique de plus vers
l’affirmation de soi.

You Might Also Like

Votre avis m'intéresse ! Lancez-moi des défis mode, j'adore. Une pièce que vous aimez mais ne parvenez pas à porter ? Un sujet que vous aimeriez que je traite. Ecrivez-moi un petit commentaire :)

Challenge 150€, vous voulez participez ? Ecrivez moi à giseleisnerdy@gmail.com !

Pas de commentaires

Leave a Reply